Un plan d'actions régional

Ronan Gladu

Après un diagnostic individuel des bateaux, l’association Nautisme en Bretagne conseille les propriétaires et gestionnaires de voiliers traditionnels. Le CRT Bretagne, également sollicité, créé et promeut une offre touristique spécifique : il s’agit de répondre aux attentes des touristes bretons et extérieurs à la Bretagne, soit 9 millions de visiteurs, dont 59 % aimeraient "faire un tour sur l’eau" quand seulement 14 % concrétisent leur souhait. En accord avec un développement et un usage des navires du patrimoine conforme aux attentes et besoins écologiques de la société, cette offre spécifique à la Bretagne permet d’enrichir l’offre de la filière nautique et contribue à donner une pérennité économique aux grands événements maritimes, fêtes et autres rassemblements de "vieux gréements".

Quel accompagnement pour les bateaux ?

La Région a décidé d'impulser, avec les acteurs professionnels, un plan d'actions sur 3 ans (2011-2013) dont l'objectif est de mettre en oeuvre un modèle de gestion pérenne pour les voiliers traditionnels bretons. Ce plan d'actions mise avant tout sur la mutualisation et repose sur deux volets : un volet "investissement" lié à la conservation et la restauration des unités navigantes et un volet "fonctionnement" lié directement à l'exploitation des bateaux.

Egalement, une convention avec l’association "Nautisme en Bretagne" (NEB), partenaire et relais de l’action régionale, détaille les mesures qui peuvent se résumer en 5 points essentiels :

1. L'accompagnement individualisé des prestataires afin d'améliorer les méthodes commerciales, les achats et plus généralement le poste fonctionnement ou encore la gestion et le management de ses personnels.

2. L'expérimentation de mutualisation de moyens et d'actions à des échelles pertinentes tels que la commercialisation sur Internet, les achats groupés ou encore la qualité des prestations.

3. L'accueil et le placement des voiliers dans les ports : le but est d'oeuvrer pour la prise en compte par les gestionnaires de ports de la spécificité des navires afin de proposer un positionnement, un regroupement, une tarification adaptés

4. L'harmonisation des réglementations d’exploitation (Etat des lieux des pratiques des exploitants et propositions régionales applicables aux exploitants Bretons modernisés).

5. Le développement d’une offre spécifique à l’intention des scolaires : Evalué annuellement, ce plan d’actions s’inscrira dans le cadre des thématiques d’action patrimoniale arrêtées par le Conseil régional, et s’appliquera lors des exercices budgétaires 2011, 2012 et 2013. A l’issue de cette période, un bilan viendra alimenter les débats de l’Assemblée régionale qui déterminera si elle proroge, amende ou arrête ce dispositif spécifique.

Télécharger le plan d'actions régional détaillé et en savoir plus sur les modalités d'intervention financière