Obligation de service public (OSP) sur la ligne Quimper-Paris
La Région attribue le contrat à la compagnie Chalair

La Région Bretagne, propriétaire de l’aéroport de Quimper, vient d’attribuer, ce jour, à la compagnie aérienne Chalair le contrat portant sur la mise en œuvre sous OSP de la ligne Quimper-Paris (Orly) pour 4 ans, à compter du 25 novembre prochain. Ce maintien de la desserte aérienne de l’aéroport, essentielle pour la Cornouaille, est l’un des engagements du Pacte d’accessibilité signé avec le Premier Ministre, le 8 février dernier.

L’offre de Chalair

Suite à la procédure lancée dès le 9 février 2019, par délégation de l’Etat, la Région avait retenu deux offres, celles d’Air France et de Chalair. C’est cette dernière qui a le mieux répondu aux exigences du contrat, avec une offre attractive :

  • Appareil ATR de 70 sièges ;
  • 3 A/R quotidiens/semaine (hors vacances scolaires) + 1 A/R le samedi matin + 2 A/R le dimanche ;
  • 1er départ à 6h45 de Quimper pour une arrivée à Orly à 8h10 ;
  • Dernier avion à 20h10 d’Orly pour une arrivée à Quimper à 21h45 ;
  • Gamme de tarifs attractifs, abonnements et achat possible de billets « de bout en bout » facilitant les correspondances, avec vente en ligne, en partenariat avec Air France ;
  • Ouverture de la ligne le lundi 25 novembre.

A noter toutefois que l’augmentation des trafics est indispensable à l’équilibre économique de la ligne (clause de suspension du contrat si le trafic descend en deçà de 60 000 passagers/an).

L’engagement financier des collectivités bretonnes (66,7 %)

Conformément au Pacte d’accessibilité, l’OSP bénéficie du soutien financier de l’Etat à hauteur de 1,17 M€ (33,3 %). Les collectivités bretonnes, au premier rang desquelles la Région, apportent aussi leur contribution, afin de garantir la viabilité du contrat négocié avec le transporteur pressenti.
Ainsi, la participation de la Région a été portée à 1,5 M€/an (44,3%) et celle des EPCI de Cornouaille –dont Quimper Bretagne Occidentale- et du Département du Finistère à 760 000 € en moyenne par an (22,4 %).

La convention financière conclue avec les collectivités partenaires sera proposée lors de la Commission permanente du Conseil régional, le 4 novembre prochain.

Tags : Aéroports

Modifié le


Partagez ce contenu